Soirée régionale ANPDE Aquitaine Poitou Charente - Accueillir l'émotion de l'enfant

Apprendre les capacités de posture professionnelle, les capacités relationnelles et comportementales qui aident le professionnel et l 'enfant,  à se mettre en lien confiant entre eux, à mettre l'enfant en lien avec l'environnement extérieur, de manière épanouissante. La formation permet aussi d'apprendre comment communiquer pour que l'enfant développe, à travers ses relations avec les professionnels qui l'accueille  des capacités d'autonomie, de confiance , de coopération , de respect  et d'estime de lui même.

Pour vous inscrire :

régionanpde-admin
Elections étudiantes

Comme chaque année, l’ANPDE organise les élections étudiantes afin d’intégrer deux administrateurs étudiants au sein de son conseil d’administration.

Cette année, cinq étudiants de la spécialité issus d’écoles différentes se sont présentés. Tous les étudiants adhérents à l’ANPDE, ont dû recevoir un mail avec le lien permettant de voter pour les deux candidats de votre choix.

Vous trouverez ci-dessous, les candidatures des cinq étudiants :

Christien Mickaël :

Daumas Elisabeth :

De Bailliencourt Maylis :

Nahon Yaël :

Rimet Marie :

Anaïs VALENCAS
Journée régionale ANPDE - Dépistage du syndrome du bébé secoué

L'ANPDE organise une journée régionale de formation sur le thème : "Dépistage du syndrome du bébé secoué. Aspect préventif , prise en charge et approche législative"

Cette journée aura lieu le 1er février 2019 de 9h à 17h à la Faculté de Médecine de Limoges, Avenue du docteur Marcland, 87000 Limoges

Pour vous inscrire :

régionanpde-admin
Mobilisation des infirmières du 20 novembre 2018

Le 20 novembre derniers, les infirmiers se mobiliser. Suite au mouvement de grève les différentes organisations infirmières ont été reçues par le ministère .

 Communiqué de presse

 

Manque de courage politique ou mépris ?

Ce 20 novembre aurait pu être pour Madame Buzyn une occasion de démontrer son intérêt pour l’ensemble de la profession.

En déléguant cette tâche à un conseiller technique nouvellement nommé, Madame Buzyn a raté l’opportunité d’envoyer enfin un message fort aux infirmiers et infirmières.

Face aux constats partagé du malaise infirmier, de la perte de sens au travail, aux demandes réitérés de répondre à l’épuisement professionnel, aucune réponse concrète n’a été apportée aux points abordés : absence de reconnaissance, de revalorisation, de moyens pour accompagner les transformations, de prise en compte des solutions proposées par les infirmier.e.s et renvoi des infirmier.e.s libéraux aux négociations conventionnelles en cours.

Contrairement à ce que semble penser le ministère, la mobilisation ne se limite pas à une saute d’humeur face à l’absence de référence aux infirmier.e.s dans le discours Présidentiel. La ministre de la Santé ne mesure pas l’urgence de la situation. 

En conséquence, ces seize organisations adressent une demande d’audience au Président de la République afin qu’il prenne en considération les solutions à effet immédiat que les infirmier.e.s proposent pour garantir une sécurité des usagers, et des soins de qualité dans le cadre de la stratégie de transformation du système de santé.

 

Paris, le 20 novembre 2018

Sans titre.png
Anaïs VALENCAS
Réingénieries des spécialités : deux années de travail et puis quoi ?
logos cp.jpg
 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réingénieries des spécialités

Deux années de travail et puis quoi ?

Paris, le 15 octobre 2018 – Les 21 et 30 mars 2017 reprenaient respectivement pour les infirmièr.e.s puéricultrices(teurs)* et de bloc opératoire diplômés d’Etat** les travaux portant sur la réingénierie de leur formation. Ces travaux s’inscrivaient dans le cadre de la mesure 13 de la Grande Conférence de Santé orchestrée par Manuels Valls et précisait « : Confier – à moyen terme – aux universités l’encadrement pédagogique des formations paramédicales ». Plus récemment, une mission interministérielle a d’ailleurs été confiée par Agnès Buzyn et Frédérique Vidal à Stéphane Le Bouler pour mener à bien cette intégration des formations en santé à l’université. (*IPDE, **IBODE)

 

Un cadrage interministériel pour le 8 avril 2017 selon la DGOS !

Les réingénieries, souhaitées par les professionnels, étaient attendues depuis près de 10 ans pour les IPDE et les IBODE et devaient permettre, à l’issue, une reconnaissance au grade Master pour les nouveaux diplômés et surtout une intégration à l’université. La Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) préconisait une mise en place opérationnelle pour la rentrée de septembre 2018. Pour mener à bien ces réingénieries, la DGOS avait diligenté un planning de travail avec les différents protagonistes et confiait alors prévoir un cadrage interministériel (Santé/Enseignement Supérieur) pour le 8 avril 2017.

L’ANPDE, l’UNAIBODE, l’AEEIBO et le CEEPAME ont depuis mars 2017 travaillé sous la directive de la DGOS à la réalisation de ces réingénieries. Cependant et malgré les sollicitations des professionnels de ces derniers mois, la DGOS est aux abonnés absents. Elle a été, en outre, dans l’incapacité de fournir des réponses et notamment de clarifier la problématique de la rentrée 2018, laissant ainsi les écoles et les étudiants dans l’interrogation. Les travaux initiés par la DGOS sont aujourd’hui à l’arrêt.

Lors du séminaire du 20 septembre 2018 organisé par le CEFIEC portant sur l’universitarisation des formations en santé, il a été précisé par Stéphane Le Bouler, en charge de la mission interministérielle, que les réingénieries telles que travaillées aujourd’hui par l’ANPDE, l’UNAIBODE, l’AEEIBO et le CEEPAME ne correspondaient pas au cadre universitaire ! Pourquoi la DGOS a-t-elle fait travailler les professionnels depuis deux ans sur des maquettes qui s’avéreront à terme obsolètes ? Pour calmer les esprits quant à la reprise des travaux souhaités par les associations ? Pour gagner du temps ?

La rapidité avec laquelle ont été mis en place la formation des Infirmier.e.s de Pratique Avancée, celle des futurs assistants médicaux ou encore le service sanitaire, interrogent quant aux priorités du gouvernement et notamment s’agissant des spécialités ! Mais la rapidité avec laquelle ont été mis en place ces dispositifs, associés aux travaux des professionnels doivent permettre des réingénieries opérationnelles rapidement.

Aujourd’hui, les professionnels articulent leurs travaux et maquettes selon les critères universitaires. Pour cela, elles souhaitent très rapidement pouvoir travailler avec l’Enseignement Supérieur et finaliser rapidement les réingénieries en cours.

Charles Eury -Président

ANPDE -06 46 84 81 75

Aline Dequidt-Martinez

AEEIBO – 06 22 13 25 45

Sébastien Devillers – Aurasi Communication

06 63 43 89 24

sdevil@aurasicommunication.com

 

 
Lancement de Workplace pour l'ANPDE - Rejoignez le réseau adhérent

Notre association a notamment pour but de fédérer et de favoriser la mise en relation des IPDE sur le territoire. Ainsi, de nombreux adhérents demandaient la mise en place d’une plate-forme permettant de communiquer plus facilement.

C’est désormais chose faite avec le déploiement de Workplace pour l’ANPDE.

Ce réseau social, semblable aux réseaux sociaux habituels, est réservé aux adhérents ANPDE.

Des groupes spécifiques sont créés pour les régions et pour les commissions nationales. Au fur et à mesure des informations seront publiées sur l’association et la spécialité, et les groupes pourront évoluer selon les besoins.

Si vous n’avez pas reçu votre invitation en tant qu’adhérent ANPDE, merci de contacter le secrétariat : secretariat[at]anpde.asso.fr

Actuanpde-admin
Livre Blanc de l’ANPDE - 92 propositions d’évolution de la spécialité pour garantir la santé des enfants

Du 31 mars au 30 avril 2018, l’ANPDE lançait une enquête nationale à destination de tous les infirmier.es puériculteurs(trices) (IPDE), adhérents et non adhérents de l’association. L’objectif de cette enquête était de permettre aux IPDE de s’exprimer sur les évolutions nécessaires à la profession pour toujours mieux s’intégrer dans un système de santé en mutation.  L’ambition pour l’ANPDE était de proposer, à travers les résultats issus du terrain, un livre blanc couvrant les principaux secteurs d’activités de la spécialité pour construire le métier de demain.

92 propositions et 6 secteurs d’activité

L’enquête, accessible à tous les IPDE, aura permis à l’ANPDE de construire un livre blanc couvrant les 6  principaux secteurs d’activité de la spécialité pour en ressortir 92 propositions d’évolution.

Les secteurs sur lesquels s’est attachée l’association pour construire ce livre blanc concernent le milieu hospitalier, les missions de l’IPDE en Protection Maternelle et Infantile, celles menées auprès des modes d’accueil, ou encore en milieu scolaire. L’association s’est également concentrée à décliner des propositions concrètes s’agissant des activités en libérale et enfin pour les missions de l’IPDE en protection de l’enfance. Leur mise en œuvre ambitieuse devra passer par des modalités différentes : réforme des décrets relatifs au secteur hospitalier, exercice coordonné dans le cadre d’une nouvelle activité libérale, redéfinition du parcours de santé de l’enfant et articulation des dispositifs existants. Dans un contexte de tension de la démographie médicale, de complexification des situations familiales, mais aussi d’une technicisation des prises en charge hospitalières, ces évolutions apparaissent incontournables.

Notre système de santé est en effet en pleine mutation. Une mutation toujours plus rapide avec l’apport des nouvelles technologies, du numérique, de l’augmentation des maladies chroniques ou encore des défis de la démographie médicale. L’enfant et sa famille sont au cœur de cette problématique de santé et il est nécessaire aujourd’hui de repenser notre vision « santé » pour toujours garantir un égal accès au soin pour tous. Dans ce défi, l’ANPDE s’est attachée de manière collégiale et pluriprofessionnelle à formuler des propositions qui visent à garantir à l’enfant et à sa famille des soins adaptés, réalisés par des professionnels de la santé de l’enfant de 0 à 18 ans.

« Nous savons désormais que l’impact de la prévention et de la qualité des soins, proposé à l’enfant d’aujourd’hui, sera majeur pour l’adulte de demain. Pour le soigner, le guider et l’accompagner lui et ses parents dans sa prise en soin parfois complexe, nous avons souhaité à travers ce livre blanc décliner les évolutions nécessaires à la spécialité de puéricultrice pour garantir son avenir. » précise Charles Eury, président de l’ANPDE.

Consultez le Livre Blanc

Consultez le Livre Blanc

L'Association des Consultants en lactation Professionnels de Santé organise 2 journées de Formation sur Paris les 9 et 10 novembre 2018

L'ACLP vous propose deux journées de formation continue autour de différents thèmes riches et diversifiés. Le but de ces journées est de partager, échanger, découvrir, écouter... afin d’élargir les possibles et mettre en place un cercle vertueux dans l’accompagnement des familles et de l’allaitement maternel.

Ces journées sont ouvertes aux Consultantes en Lactation IBCLC et aux Professionnels de Santé autour de la Périnatalité.

Vous trouverez toutes les informations et les modalités d’inscription sur le site de l'ACLP : http://consultants-lactation.com




formation anpde
Inclusion des enfants en situation de handicap, l’ANPDE se félicite du rapport du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge

Paris, le 29 août 2018 – Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) présente à la Ministre des Solidarités et de la Santé ce mercredi 29 août son rapport « Accueillir et scolariser les enfants en situation de handicap de la naissance à 6 ans et accompagner leur famille ». L’ANPDE, qui avait été auditionnée lors de l’élaboration de ce rapport, se félicite des propositions énoncées et notamment des 6 axes prioritairement identifiés par le HCFEA qui s’inscrivent dans la politique d’inclusion des enfants en situation de handicap dès leur plus jeune âge menées et défendues par l’ANPDE.

L’ANPDE rejoint le HCFEA sur les 6 axes prioritaires identifiés qui s’inscrivent pleinement dans ce que défend l’ANPDE concernant les modes d’accueil : un accueil pour tous, un parcours intégré de l’enfant jusqu’à l’école, et un appui aux professionnels de la petite enfance pour que l’accueil proposé soit réalisé par des professionnels ayant reçu une formation suffisante sur ces enjeux.

Il est également souligné par le HCFEA la nécessité de revoir les modes de financement. En revanche, la prime proposée pour les assistantes maternelles souhaitant se former à la prise en charge d’un enfant en situation de handicap peut toutefois questionner. Cette formation devrait en effet être intégrée à une formation obligatoire pour l’ensemble des assistantes maternelles afin de favoriser l’accueil de tous, et non pas soumis aux enjeux économiques. Cependant, concernant les financements des temps d’accueil, l’évolution préconisée par le HCFEA apparaît aujourd’hui nécessaire.

L’ANPDE souhaite à travers ce communiqué, faire part de son soutien concernant la proposition 9 d’un dispositif mobile d’appui et de ressources ou au minimum d’un référent « petite enfance et handicap ». Cette disposition permettrait d’offrir une réponse aux équipes en difficulté et de favoriser la réflexivité professionnelle par un regard extérieur à la structure. Les puéricultrices, avec leur formation transversale et leur connaissance du handicap, apparaissent comme des acteurs pertinents et incontournable pour cette mission.

Enfin, l’ANPDE alerte sur la proposition 21 demandant l’obligation de réalisation du bilan du 24ème mois pour l’inscription à l’école. Alors que le rapport indique que les médecins se disent peu formés aux bilans et évaluations de prévention précoce, et que le manque de temps médical est aujourd’hui un enjeu important de santé publique, une telle disposition en l’état semble peu réalisable. Cependant, un élargissement des compétences des professionnels paramédicaux, notamment dans le cadre des pratiques avancées, pourraient venir contribuer à l’effectivité de cette mesure qui est à maintenir sur le fond. De plus, les formulaires informatisés permettant une meilleure circulation des informations devraient pouvoir rentrer dans le dispositif du carnet de santé numérique afin d’obtenir un outil unique de suivi de l’enfant.

Alors que les EAJE peinent aujourd’hui à s’adjoindre une compétence médicale pourtant obligatoire, l’élargissement des compétences paramédicales est également un enjeu d’inclusion pour les enfants et leurs familles.

Assemblée générale extraordinaire

Cher(ère) adhérent(e),

La prochaine Assemblée Générale Extraordinaire de l'ANPDE se tiendra le :

Samedi 22 septembre 2018

Siège de l’Ordre National des Infirmiers

228 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris

 

L'ordre du jour sera le suivant :

- Vote concernant la proposition de nouveaux statuts de l'ANPDE
- Vote concernant la proposition de règlement intérieur de l'ANPDE
- Vote des cotisations pour les personnes morales le cas échéant

Vous pouvez consulter des à présent :

Les convocations vous ont été envoyées par mail (ou courrier si absence de mail). Si vous ne l'avez pas reçu merci de nous contacter.

AGCharles Eury
Communiqué de presse "Pas de bébés à la consigne" — ANPDE

Le collectif pas de bébé à la consigne alerte les parents et les professionnel(le)s dela petite enfance sur un projet d'Ordonnance.
Le collectif propose un questionnaire de 5 questions pour faire un premier point sur l'application des normes actuellement en vigueur et leur perception par les professionnel(le)s.

http://www.pasdebebesalaconsigne.com/DOC/Pas_de_bebe_a_la_consigne,_questionnaire_%28version_formulaire%29.pdf

Nina Roca
Pétition citoyenne « Affichez obligatoirement le Nutri-Score des aliments sur tous les supports publicitaires »

L'ANPDE soutient la pétition citoyenne « Affichez obligatoirement le Nutri-Score des aliments sur tous les supports publicitaires » 

L'Assemblée Nationale a rejeté le 27 mai 2018, par 45 voix contre 18, les amendements proposés dans le cadre de la Loi Agriculture et Alimentation (EGalim) visant à rendre obligatoire l'affichage du Nutri-Score sur tous les supports publicitaires des denrées alimentaires, alors même que 60 industriels et distributeurs s'y sont engagés

Cette nouvelle pétition citoyenne a été mise en place sur change.org et est adressée aux responsables politiques pour relancer le débat, dénoncer les arguments fallacieux utilisés à l'Assemblée Nationale et pousser à ce que le Nutri-Score soit affiché de façon obligatoire sur les publicités alimentaires dans une future Loi.

L'ANPDE soutient la pétition et vous invite à la signer et à la diffuser le plus largement  https://chn.ge/2sod9YN


L’objectif est d’atteindre rapidement les 200 000 signatures pour être entendus. 
N’hésitez pas à signer cette nouvelle pétition et à la diffuser !

Actuanpde-admin
APPEL A COMMUNICATION : COLLOQUE INTERDISCIPLINAIRE ET INTERNATIONAL BEBE, PETITE ENFANCE EN CONTEXTES

La petite enfance (0-6 ans) est une période cruciale tant sur le plan développemental que sur le registre des pratiques d'interventions et actions à mener. Pour le Groupement d’Intérêt Scientifique « Bébé, petite Enfance en Contextes » qui organise ce colloque, il s’agit de fédérer des chercheurs, des enseignants-chercheurs et des praticiens, issus de différentes disciplines, et des membres de la société civile afin de travailler de façon conjointe les hypothèses, les questions de recherche et les méthodologies relatives à l’environnement précoce (au sens large du terme) de l’enfant et à son développement. Cette structuration scientifique a pour mission de mettre en synergie les disciplines relevant des sciences humaines et sociales avec celles des sciences de la vie, de la physique et de la chimie de l’atmosphère, en explorant aussi les interactions entre les activités de production scientifique et les secteurs socio-économique et socio-culturel et professionnel.

L’objectif de ce colloque est d’améliorer les connaissances relatives à la période de la petite enfance (et anténatale) et de concevoir une meilleure analyse des vulnérabilités potentielles et des inégalités (sociales, sociales de santé, territoriales, genrées) liées à la période sensible qu’elle constitue dans sa dimension bio-psycho-sociale, tout en précisant les facteurs de protection qui amènent les enfants à être ou à devenir résilients et à se développer de façon harmonieuse.

La centration, dans une perspective interdisciplinaire, sera relative au développement du jeune enfant (0-6 ans ; et période anténatale) dans son acception large référant à la psychologie, la sociologie, la santé publique, mais aussi aux neurosciences, à l’épidémiologie, à la médecine, au droit, aux sciences de l’environnement, à la géographie, aux sciences de l’information et de la communication, à l’économie…

Dans le cadre du colloque qui se déroulera du 15 au 17 Mai 2019 à Toulouse, un appel à communication est ouvert. Les propositions des auteurs sont attendus avant le 20 décembre 2018.

Pour soumettre une proposition

Pour en savoir plus

 

 

Anaïs VALENCAS
Journée Régionale de l'Allaitement Maternel Auvergne Rhône-Alpes 2018
Affiche-JRA-2018A3-page001haut-2.png

A l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel 2018, l’association Information Pour l’Allaitement organise sa 5ème Journée Régionale de l’Allaitement Maternel, le 5 octobre 2018 à Lyon. 

Lors de cette JRA, dédiée à la promotion de l’allaitement maternel, professionnels de tous horizons, étudiants et associations de soutien à l’allaitement maternel se forment, s’informent, se rencontrent et échangent.

Toutes les informations sur le site de l'IPA

Appels à candidature 2018 pour le conseil d'administration ANPDE

Appels à candidature 2018 pour le conseil d'administration ANPDE

 

Rejoignez le Conseil d'administration de l'ANPDE pour être au plus proche de l'actualité des puéricultrices et contribuer aux avancées de la profession, de la formation et de son exercice !

  • Vous êtes adhérent ANPDE sur la région Bourgogne Franche Comté et vous souhaitez représenter officiellement l’association sur la région? Pour plus d'informations sur les missions du délégué régional ANPDE, cliquez ici

Postulez avant le 1er septembre 2018 !

Vous trouverez ci-dessous l'appel à candidature pour les postes d’administrateur et de délégué régional à pourvoir en 2018, ainsi que le bulletin de candidature (identique pour ces postes) à compléter par informatique :

Appel à candidature délégué régional Bourgogne Franche Comté 2018

Bulletin de candidature ANPDE

Anaïs VALENCAS